La variete viticole autochtone de la Slovenie


La variete viticole autochtone de la Slovenie

La viticulture moderne revient aux méthodes traditionnelles et renouvelle les sortes autochtones du vin. La globalisation des vignes a apporté la baisse de l’intérêt pour les sortes autochtones, mais elles ne sont jamais tombées dans l’oubli. Les débats sur l’importance des territoires individuels ont mené jusqu’au fait qu’on a commencé à penser aux variétés cultivés par nos ancêtres. Il est demandé à tous les vignerons du monde de profiter de la richesse naturelle dans ses alentours. La viticulture slovène suit ces tendances. Voici la liste des plus importantes sortes autochtones du vin, divisés en trois régions viticoles différentes en Slovénie.

1. region du vin de podravje

Le territoire de la région du nord-est est marqué par un paysage vallonné et le climat plus froid avec les étés secs et les hivers forts. Les vignes croissent à des altitudes entre 250 et 400 mètres. Ils poussent sur un mélange de sol calcaire et argileux, très convenables pour l’élevage de vignes. La région est composée de deux sous régions – Prekmurje et Styrie – classées parmi 4 % des meilleurs zones viticoles du monde. Le vin y est, dans la plupart de cas, de sorte blanche, connue par ses arômes de fruits et de fleurs, par son corps léger et par son acidité un peu élevé, ce qui est la conséquence du climat plus frais. La région est connue par la production des vins de dessert aussi que des vins très buvables pour toutes les occasions.

Ranfol

C’est un représentant typique d’environs de Haloze, le territoire situé à l’est de la Styrie, où la production des vins existe déjà de l’époque romaine. Il s’agit d’une sorte blanche, qui produit du vin un peu plus acide, de corps moyen, d’arôme de fleurs et de couleur jaune paille. Il existe la sorte pure et les mélanges de cette sorte avec les autres. Quelques vignerons de Ranfol l’utilisent aussi pour la production de vin effervescent unique de cette région.

Žametna črnina

Žametna črnina (le Noir velouté) est l’une des plus anciennes sortes de vin élevées en Slovénie. C’est aussi la sorte de plus ancienne vigne au monde, située à Maribor. Elle a plus de 400 ans et elle produit 55 kg de raisin rouge chaque année. Après la vendange, les ouvriers produisent du vin dans la cave citadine, puis ils le transvasent dans la série limitée de 100 bouteilles de 250 ml. Il faut avoir de la chance pour obtenir une. Le vin est d’une acidité forte et d’une couleur rouge claire. On utilise cette sorte dans la plupart des cas pour les mélanges et est un élément clés de certains vins slovènes célèbres comme Cviček, Metliška črnina ou Bizeljsko rdeče.

2. Région du vin de Posavje

Le paysage de cette région à sud-ouest de la Slovénie n’est pas si vallonnée comme celui de Podravje. Il est composé de vallées étroites et de pentes escarpés. Les vignes ne dépassent pas l’altitude de 400 mètres. Le sol y est un mélange de marne, de grès, de calcaire, de dolomie et d’argile. Par conséquence, il est très divers. Les conditions météorologiques sont continentales et montrent les influences de climat alpin froid. La région de Posavje est composée de trois sous-régions : la Basse-Carniole, la Bizeljsko-Sremič et la Carniole-Blanche. Pour la plupart, le raisin est rouge, les sortes de vins divers, de rouge léger, blanc jusqu’aux vins de dessert et vins effervescents. Le vin le plus connu de cette région est surtout Cviček, la spécialité mondiale, qui représente parfaitement le caractère de son origine géographique.

Rumeni plavec

C’est une variété de raisin fort qui donne un plein goût, magnifique et frais. Il est un élément clés des vins effervescents préparés à la cave à vin Istenič. Cette cave est l’une des premiers producteurs de vins effervescents en Slovénie. La sorte provient de la campagne de la région de Bizeljsko-Sremiško, où les vignerons produisent le vin vert-jaune, de haute teneur en acidité et de moindre teneur en alcool. On l’utilise dans les mélanges, aussi dans Cviček.

3. Région du vin de Littoral

Dans le sud-est de la Slovénie, les vignes ne s’étendent que jusqu’à l’altitude de 360 mètres. Le sol est composé de flysch et de calcaire, formant différents sols marrons, y compris terra rossa. Le climat est méditerrané avec les étés chauds et les hivers doux. On peut y trouver surtout les sortes rouges telles que Refošk, Merlot et Cabernet Sauvignon. Cette région produit des vins riches et complexes parmi lesquels le plus célèbre : Teran. La région littorale est composé de quatre sous-régions : la Vipavska dolina, la Goriška brda, l’Istrie slovène et le Karst.

Zelen et Pinela

Ces deux sortes présentent la partie clé de témoignage viticole de Vipavska dolina, car elles poussent seulement dans cette région. Vigneron célèbre, Matija Vertovec, était le premier à décrire Zelen dans son livre Sur viticulture en 1844. Pinela est mentionnée pour la première fois en 1324. La sorte réussit le mieux dans les pentes ensoleillées, ou le degré d’humidité est plus faible. Tout cela permet la production des vins vert-jaune paille. Les vins sont frais, avec les subtils arômes de fleurs et de fruits. Ils sont très buvables et possèdent une structure complexe et une acidité distincte.

Vitovska grganja

C’est une sorte d’origine italienne, d’une longue tradition, qui s’étend aujourd’hui aussi dans le Karst slovène. Il s’agit d’une sorte très rare puisqu’elle ne pousse que sur 66 hectares de territoire en tout en Slovénie et en Italie. Certains pensent que le nom signifie « raisin de chevalier », issu du fait que ces vignes ont des racines très fortes, qui les protègent contre le vent violent appelé bora. Selon d’autres, le nom provient du temps où les chevaliers étaient remunérés en raisin pour protéger la ville de Trieste. Le vin de Vitovska grganja est d’une couleur jaune-dorée et d’un corps moyen avec les traits de miel. L’arôme est de fleurs et de fruits, semblables aux fleurs blancs, aux pêches et aux pamplemousses.

Rebula

Rebula est l’une des sortes les plus importants dans la région de Goriška Brda. La plupart des gens pensent qu’il s’agit d’une sorte slovène autochtone, mais les dernières recherches montrent que son origine soit probablement grecque. Elle reste encore sur notre liste de vins locaux, grâce à son importance historique. Aujourd’hui, Rebula reste populaire entre les vignerons, car elle leur permet de produire différents styles de vin. Les vins de cette région partagent quelques caractéristiques : la fraicheur, la minéralité et la haute teneur en acidité. L’arôme est de fruits, avec les traites de vanille, la couleur est jaune-vert. Le goût ressemble souvent aux amandes. Les bulles peuvent se produire dans ce vin et c’est pour cela qu’il est souvent utilisé comme la base des vins effervescents secs.

*

Nous sommes arrivés à la fin de notre liste. Même s’il y existe beaucoup de désaccords concernant l’origine de chaque sorte, il faut avouer qu’elles jouent toutes un rôle très important dans notre histoire viticole et elles font partie de notre culture depuis plusieurs années. Pour conclure, nous pouvons nous mettre d’accord que revenir aux sortes traditionnelles et les faire revivre est une idée géniale, ce qui peut être confirmé par chacun qui a déjà dégusté Zelen ou Pinela.